NOUVELLES d’hier, d’aujourd’hui, de demain

A se lire, on finit par se connaitre………….

Archive pour le 20 juillet, 2008

Nous…espérance…

Posté : 20 juillet, 2008 @ 7:15 dans Essais | 12 commentaires »

Je suis seul assis à t’attendre, il fait froid et pourtant c’est l’été. Un amour d’adolescent s’est transformé en amitié. Qu’espérer ?

Le soir se couche sur mes pensées, le ciel se ferme sur nos jeunes années, les chanson reviennent à un rythme  effréné. Qu’espérer ?

L’horizon se plaît de mes idées, les blés se couchent sur mes pensées, le ciel avance des regrets a  de me voir si peiné Qu’espérer ?

Le jour se lève, et j’espère, la vie est trouble et je double mes idées, sommes nous seuls à nous être aimés, tant aimés Qu’espérer ?

Espères tu comme moi ?

Histoire de la vie 2

Posté : 20 juillet, 2008 @ 6:22 dans Non classé | 3 commentaires »

Souvenez vous , en Juin, je vous ai montré une histoire simple de la vie d’Ernest et Colette écoutant le matin Radio Luxembourg en buvant leur café du matin avec la chicorée.

Ernest, après avoir fait la lecture du journal à Colette est allé, comme chaque matin préparer le repas des lapins. Du son avec des épluchures de pomme de terre que Colette garde soigneusement quand elle fait sa soupe.

La soupe de Colette est un velouté, personne d’autre ne fait de la soupe comme elle et Ernest bénit chaque jour sa rencontre avec Colette. Aucune femme ne lui aurait fait une soupe comme celle là.

 Il distribue le repas des lapin dans leur Hlm comme il le dit. Ces cabanes qu’il a construit lui même et qu’il baptise le HLM à lapins. Il les connaît tous, leur donne des prénoms et quand Colette lui demande un lapin pour faire un pâté ou un civet, il demande toujours le prénom du lapin que Colette préfère.

Les vieux sont comme ça, ils aiment leurs bêtes. Mais le repas est sacré et demain on mangera un pâté de lapin avec poupouille la mère qu’il fallait manger avant qu’elle ne meure de vieillesse.

Ce soir, dans le lit, Ernest dira à Colette avant qu’elle ne s’endorme « n’oublies pas le persil et l’ail » pour la taquiner. Et Colette haussera les épaules sans répondre à ce garnement de près de 80 ans.

Les vieux sont comme ça…

Divorce à l’indienne

Posté : 20 juillet, 2008 @ 5:09 dans Non classé | 16 commentaires »

LCI.fr

Un indien a embauché une actrice pour jouer le rôle de sa femme dans une procédure de divorce à l’amiable. Mais l’épouse a décidé de faire appel et le jugement de divorce a été suspendu.

Le divorce était parfait ou presque. Sanjib Saha, pour accélérer a procédure de divorce avait engagé une actrice pour se passer de l’accord de sa femme. La comédienne jouant devant le juge le rôle de l’épouse.

L’épouse a qui on avait demandé ensuite de quitter le domicile conjugal a découvert le pot aux roses et a fait invalider la procédure.

Comment le substitution a pu s’opérer aussi facilement? « Ce cas révèle des vides juridiques dans notre système » a indiqué l’avocat de l’épouse. Le divorce est suspendu.

L’europe et les pêcheurs français

Posté : 20 juillet, 2008 @ 4:00 dans Non classé | 2 commentaires »

Le Point.fr

Comment voulez vous que l’on aime l’Europe et que l’on applaudisse pas au NON Irlandais. La dernière en date c’est e refus de la commission européenne de cautionner le plan d’aide aux pêcheurs du gouvernement français.

Le plan français de Michel Barnier ministre de la Pêche consistait à donner aux pêcheurs 27 cts par litre de gasole pour compenser la hausse du prix du carburant ce qui représentait une aide de 310 millions d’euros.

Bruxelles demande à Paris de revoir sa copie qui doit être en cohérence avec la politique européenne en matière de pêche. C e blocage risque de raviver le mécontentement de la profession.

Alors messieurs de la commission!!! vous voulez qu’on quitte l’Europe et qu’on vous laisse vous débrouiller avec des dossiers que vous êtes incapables de gérer sans mécontenter la majeure partie des européens. ..Il va y avoir du sport!!!:

Les diamants à la poubelle

Posté : 20 juillet, 2008 @ 3:00 dans Non classé | 2 commentaires »

Associated Press

 Amateurs de diamants bruts? pourquoi pas une paire de boucles d’oreilles en diamants à 20 000 dollars tirées d’une benne à ordures.

Une bijoutière de Staten Island dans l’état de New York a réussi à récupérer une paire de boucles d’oreilles ornées de pierres se 3 carats dans une montagne de déchets en passant les ordures au peigne fin avec l’aide de son mari et des employés du services de ramassage des ordures de la ville.

L’un des salariés les avaient, par mégarde, jetées à la poubelle. Elle a estimé que c’est un miracle mais le directeur des services de ramassage a indiqué que les ordures avaient déjà livré pas mal de bagues de fiançailles et autres bien précieux.

LE TOUR DE FRANCE 14

Posté : 20 juillet, 2008 @ 10:28 dans Non classé | 3 commentaires »

Le Parisien, Le Point.fr

La grande bagarre va avoir lieu aujourdhui avec une étape alpestre d’importance. Figurez vous que nus allons arriver en  altitude et en Italie après avoir gravit un col hors catégorie (col Agnel). Déjà la formation CSC a annoncé la couleur, ils vont attaquer. Également Christian Vande Velde, actuel troisième à 38 secondes du maillot jaune,  a prévenu qu’il n’avait pas peur.

Dernière minute : le quadruple vainqueur le britannique Cavendisch a abandonné ce matin, fatigué par les deux premières semaines de course. Il avait déjà abandonné en 2007!!!

Le vainqueur d’hier : Oscar Freire, l’espagnol abonné aux places d’honneur dans les sprints

Le français : Sandy Casar auteur d’une chevauchée de 170 kilomètres, il est arrivé épuisé.

Et enfin le bide, doublement bide : Cavendisch, n’a pas participé au sprint hier, il est arrivé à plus de 3 minutes du vainqueur et son abandon de ce matin…

HOROSCOPE CANCER

Posté : 20 juillet, 2008 @ 8:24 dans Non classé | 4 commentaires »

AMOUR

Vous vous posez beaucoup de questions, votre coeur virevolte et votre amour est trop fort pour changer quoi que ce soit. Soyez courageux.

CHANCE

La chance ne vous sourit guère en ce moment, attendez des jours meilleurs, ils vont peut être arriver

TRAVAIL

Votre travail vous inquiète un peu. Avez vous peur de quelque chose de bien particulier ou êtes vous inquiet de nature?

Lazlio « Le Baron » 5° épisode

Posté : 20 juillet, 2008 @ 6:50 dans Lazlio | 3 commentaires »

Le petit Bosco engouffre sa voiture dans un chemin menant aux calanques. Il s’arrête, sort l’homme à demi inconscient, le dépose à terre et d’une petite claque sur la joue lui fait reprendre ses esprits.

_ alors qui t’envoie mon gars?

_ moi….

_ joues pas au malin avec moi….je vais employer les grands moyens

_si je te parles je suis un homme mort.

_si tu m’aides je te défendrai, mon associé est trés fort ….

L’homme parle et Bosco sait maintenant qui est le Baron.

Un homme n ‘a rien perdu de cet épisode. C’est l’indicateur du commissaire Belin. Il était dans le café à Marseille à surveiller Punching ball. Il a vu Bosco partir avec lui, il les a suivi, il a vu l’embardée de la voiture et s’est caché derrière un rocher sur le chemin. Il peut maintenant rendre compte au commissaire.

Alors que Bosco en termine avec sa mission, Lazlio sait ce qu’il se passe à Marseille…un sixième sens explique t il toujours. Il va lui falloir aller rejoindre le petit Bosco là bas. Il attend le coup de fil qui fixera le rendez vous et son heure. Annie sait que si Lazlio part, elle ne le reverra plus. Il lui a déjà expliqué et étrangement, elle reste sous le charme et a besoins de lui. Comment le retenir? C’est Lazlio qui va la faire arrêter de rêver

_tu le sais que si je pars, mais je vais te faire un cadeau, tu acceptes ou tu n’acceptes pas, ensuite il sera trop tard. Je t’offre ma vie, je t’emmènerais avec moi, mais tu vivras des instants d’angoisse. Acceptes tu de me suivre dans mes « voyages »?

_ oui, Julien je partirais avec toi, j’en suis toute retournée

_ne te retourne pas trop, je pourrais…..

Et Lazlio part sans un mot, elle le reverra….

Elle ferme les yeux de bonheur et tous ses sens sont en éveil « reviens vite  mon chér, je t’aime » pense-t-elle…..

LE CIEL A CHANGE DE COULEUR 2 (Paulo et Virginie)

Posté : 20 juillet, 2008 @ 5:40 dans liberte de pensee | 6 commentaires »

Paulo arrive dans les locaux de la direction des affaires sociales. Au bout du couloir il aperçoit Virginie, seule assise sur un banc, un petit sac de sport rouge à se pieds. Elle le voit, son visage s’éclaire. Il s’avance vers elle doucement comme on s’approche d’un animal blessé. Elle se lève du haut de ses huit ans elle sonde son regard. Il est attendri par tant de grâce. Une porte s’ouvre, laissant apparaître une femme en pantalon de velours aux cheveux gris et l’air assez sévère.

_ vous êtes le père?

_ oui madame je… Elle le coupe

_ je ne vous ai osé qu’une seule question

_ bien madame.

_ voulez vous bien me suivre s’il vous plaît, toi Virginie, tu nous attends là sagement.

Paulo suit la dame dans un bureau, elle le fait asseoir et lui donne des documents à signer, « une décharge » dit elle. Puis sans un mot elle l’invite à sortir et lui dit dans le couloir

_ voici votre fille Virginie, prenez grand soin d’elle, c’est une gentille petite fille et toi Virginie, sois gentille avec ton père comme tu l’as été avec nous. Bonne chance ma fille…

Paulo et sa fille sorte de l’immeuble et dehors le petite fille se jette dans les bras de son père en pleurant et riant en même temps. Paulo est trés ému de cet accueil dont il ne se doutait pas du tout.

Semra attend Gilles, il est en retard pour la douche….

 

 

OPTICAL CONSULTING |
quoid'neuf ? |
Mieux Vivre @ Mimizan |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Au fil des saisons
| Parlons en...
| SYNDICAT FO UES BOILEAU NRJ...