NOUVELLES d’hier, d’aujourd’hui, de demain

A se lire, on finit par se connaitre………….

Archive pour le 15 juillet, 2008

L’appel C’est mon histoire (Mostar)

Posté : 15 juillet, 2008 @ 6:05 dans vocation | 21 commentaires »

1° Avril 1998

Ils sont arrivés à Dubrovnik en Croatie par par DC10 militaire. Aussitôt débarqués, aussitôt emmenés en car, direction Mostar ou il va passer quatre mois.

Son emploi, il ne le connait pas au départ, il se doute qu’il est venu ici pour le SICF, mais une autre surprise l’attend. Lors des consignes qu’il passe avec son prédécesseur, le apprend que le SICF? n’est son seul travail, il lui faudra également rédiger chaque jour le CRQ (compte rendu quotidien). En clair, il reçoit des forces positionnées sur le territoire, des comptes rendu chaque soir, et ce, en anglais, il doit les traduire et en faire un synthèse globale à l’échelle de la Division. Ce compte rendu partira chaque jour dans les différentes parties prenantes de l’OTAN, y compris au ministère de al défense en France, en Italie et en Belgique. Pour Fred, c’est nouveau, il ne sais pas utiliser Word et ne connais pas l’anglais. Il fait 6 années d’allemand au collège et au Lycée c’est tout. Il va donc se débrouiller avec les mots et les phrase, essayer de deviner en se rappelant des chansons en anglais et au but de quatre mois, il sera incollable sur ces sujets comme sur l’emploi de Word. Il faut apprendre vite à l’armée, sinon c’est le coup de balai!!!

En quatre mois, pas une seule journée de repos. Il avait une matinée tous les quinze jours, le dimanche matin. Il fut aussi désigné président des sous officiers de la division. Il devait donc veiller au moral des personnes. Les femmes s’ennuient de leurs maris, certaines trouvent des amants qui sont aussitôt jalousés par d’autres. Il a fallu gérer ça aussi. Il va organiser des fêtes le soir à la fraîche. Mais la plus belle fut la victoire de l’équipe de France de football en coupe du monde. Tous les soldats étrangers étaient amoureux de cette belle équipe et les allemands criaient « vive la France » de même que les Italiens ou les espagnols. Les ukrainiens et leur orchestre ont inventé un nouvel hymne avec la marseillaise et les marocains de l’armée royale du Maroc ne tarissaient pas d’éloges pour ces petits français.

Les quatre mois ont passé trés vite, le centre opérationnel n’a pas chômé durant ce temps. Fred en était un des rédacteurs. Les opérations se sont succédées et les début de la préparations de l’envoi des troupes de l’OTAN au Kosovo se sont faites à Mostar.

C’est donc la fin de mon histoire

je vous remercie de tout coeur de m’avoir suivi durant ces six mois. Je n’ai pas tout raconté, en avais je le droit? Je ne le pense pas, j’ai écrit ce que j’ai vécu sans en rajouter ou sans épiloguer.

Je voudrais rendre hommage aux épouses des militaires. Elles ont un coeur gros comme ça, il leur faut du courage et de l’amour pour suivre cette vie de militaire derrière leurs maris. Merci à la mienne, merci à toutes.

Merci

Fred, Francis

12
 

OPTICAL CONSULTING |
quoid'neuf ? |
Mieux Vivre @ Mimizan |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Au fil des saisons
| Parlons en...
| SYNDICAT FO UES BOILEAU NRJ...