NOUVELLES d’hier, d’aujourd’hui, de demain

A se lire, on finit par se connaitre………….

L’APPEL (OPEX)3

Classé dans : vocation — 14 juillet, 2008 @ 12:23

Le travail de Fred est simple mais trés important pour le moral des troupes. Le courrier en opération est un soucis majeur du commandement. mais comment savoir, dans une communauté de 600 personnes, quel est celui qui ne reçoit pas de courrier. Fred crée une association fictive avec les adjudants de compagnie des unités du Batgen et chacun aura un indicateur pour dire à Fred le soldat manquant de courrier de sa famille et ce, pour éviter les drames. Et ça marche! Fred envoie des lettres humoristiques à ceux des soldats qui n’ont pas de courrier et même parfois pour s’amuser il écrit à des officiers pour les faire rire…pour l’ambiance… » vous avez le bonjour du vaguemestre! »

L’autre responsabilité de Fred, c’est les services administratifs et financiers. Il se porte volontaire pour visiter les unités sur le terrain, en P4 peugeot ou en hélicoptère, ce dévouement lui vaudra une lettre de félicitations car prendre des risques pour aller voir des hommes et des femmes sur une partie du territoire pour savoir s’ils ne manquent de rien, c’était assez peu courant. Il ira même sur le mont Igman, à la frontière avec la Serbie pour distribuer des chocolats « TWIX » aux enfants dans les villages perdus dans la montagne. Il y était accueilli comme un ami de longue date, il donnait également quelques rations de combat aux parents. Ces rations qui sont données le dimanche soir aux soldats mais qui ne sont pas consommées car les soldats préfèrent manger ce qu’ils ont reçu dans les colis expédiés par leurs parents.

Fred est également présidant de sous officiers de son unité, le CCL (compagnie de commandement et de logistique) à ce titre il est responsable de l’ambiance. Mais plus le temps passe, plus le moral baisse. Rien n’y fait, les repas de corps ou l’on chante à boire, les pots de cohésion du week end entre deux missions non plus ne redonnent pas le moral. Et voici que personne ne veut verser les 10 deutschmark que Fred a demandé pour faire un cadeau d fin de mandat au capitaine commandant la CCL, leur chef. Fred ne se démonte pas; Pur être sur de voir tout le monde, il organise un pot. En avant propos, son discours est trés virulent  » ce serait la première fois qu’un capitaine quittant son commandement n’aurait pas son cadeau, vous ne voulez pas payer et bien moi le major Fred, je vous dit que la capitaine aura son cadeau! quite à le payer moi même!!! on gagne assez ici pour faire ce sacrifice mais il ne sera pas dit que je laisserai partir lz capitaine sans cadeau. Maintenant on peur boire un coup, la main dessus!!! »

Le capitaine est parti en France avec son cadeau, les sous officiers ont payé et le discours de Fred a fait prendre conscience aux gans qu’ils étaient dans l’erreur. L’ambiance devint meilleure et la fin du séjour fut serein.

Le retour s’est fairt en A310 à partir de Sarajevo, les mesures de sécurité étaient moins contraignantes, le mandat de l’IFOR y était pour quelque chose.

Fred ne vous racontera pas toutes les péripéties militaires de ce mandat, son histoire est son histoire, pas celle de l’armée française.

4 commentaires »

  1. chamade1000 dit :

    Mais où vas-tu chercher toutes ces idées?
    Tu devrais écrire un livre!
    Bises
    Francine

    Dernière publication sur Mes émotions : Quelques pensées et "textes" que j'apprécie°°°°°

  2. francis02 dit :

    si tu reviens dans l’après midi tu sauras
    bises

  3. En lisant Chamade a raison (je n’ai pas encore tout lu) mais vous auriez dû écrire un livre. Tendresse

  4. francis02 dit :

    merci Tendresse
    oui écrire mais
    c’est écrit ici
    c’est déjà bien de vous avoir comme lectrice
    bisous

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

OPTICAL CONSULTING |
quoid'neuf ? |
Mieux Vivre @ Mimizan |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Au fil des saisons
| Parlons en...
| SYNDICAT FO UES BOILEAU NRJ...