NOUVELLES d’hier, d’aujourd’hui, de demain

A se lire, on finit par se connaitre………….

Archive pour le 13 juillet, 2008

Lazlio (Avant propos) 5

Posté : 13 juillet, 2008 @ 8:06 dans Lazlio | 6 commentaires »

Je voudrais faire de ce petit rendez vous une promotion pour ce nouveau roman qui va venir vous torturer bientôt.

 Lazlio le troublant personnage hors norme va-t-il réussir sa première mission devant vous ou être obliger de fuir et disparaître à jamais. Car si une mission n’est pas réussie, il retournera dans le néant. Comme vous le saurez dans le 6° épisode.

 Annie, la tendre Annie acceptera -t-elle de suivre Lazlio en connaissance de cause. Vous le saurez également…mais j’en dit trop. Une phrase…

La voiture fait un tête à queue et la tête de l’ l’homme va cogner la vitre ….

COQ HARDI

Posté : 13 juillet, 2008 @ 6:50 dans Essais | 11 commentaires »

Il est un lieu de mon adolescence que je dois vous conter. Il m’est impossible de ne pas vous raconter ce petit bout de paradis qui m’a vu, jadis, explorer toute ma jeunesse et celle de mes amis.

De la place de la Poterne, il faut commencer à monter dur. Si vous voulez y aller, il vous faut du courage sinon renoncez mais alors vous ne connaîtrez pas. A l’époque je montais à vélo et bien souvent mes jambes n’étaient pas assez fortes pour m’emmener en haut tellement la pente était dure. Vous passez devant un immeuble en longueur dans lequel logeait mon camarade Charles. Tu te souviens Charles? Plus loin, c’est la tour du fort, toute mon enfance cette tour… Je m’ y arrêtais pour regarder les ados du club du « vieux manoir » restaurer ce vieux château des Ducs de Guise. Mais mon objectif n’était pas là…moi, c’était le Coq Hardi. La pente est moins pénible après le fort. Trois fois par semaine , j’y montais…Pour les entraînements et pour les matchs.

Oui, le Coq Hardi c’est mon terrain de football, le théâtre de mes exploits et peut être le terrain qui m’a fait perdre le jeune fille que je m’étais promise. Parfois c’est difficile de retrouver sa mémoire mais ces souvenirs ils nous sont communs et en pensant au fort, le chemin qui monte au stade et ce petit chemin de traverse dans lequel j’aurais aimé m’isoler avec elle sans l’oser, ils  sont gravés dans mon coeur.

Il ne faut plus penser qu’au stade et à elle. Je suis certain qu’elle aussi, elle y pense avec émotion…et puis un jour, elle n’est plus montée avec moi, elle est restée place de la Poterne.

Aujourd’hui, je suis content car elle accepte de monter jusqu’au fort et j’en suis content…et puis moi, je ne joue plus au football maintenant !

PARAS A LA CONCORDE

Posté : 13 juillet, 2008 @ 5:15 dans Non classé | 4 commentaires »

AFP

Demain, le 14 juillet. Vous vous en doutez, depuis ce matin, je ne cesse d’écrire sur cet événement. Demain, en clôture du défilé, des parachutistes militaires sauteront sur la Concorde.

Ces militaires de l’équipe de France ont fait un essai jeudi. « Jamais on ne s’est posé là, c’est vraiment un saur mythique » s’est exclamé l’adjudant chef Valérie Vanhove après avoir replié sa voile bleue blanc rouge. Un saut fantastique, 3 minutes trente de « pur bonheur » au départ d’un hélicoptère puma situé à 1000 mètres du sol du côté de la tour Eiffel sous une belle lumière d’été.

La jeune femme collectionne les exploits. 8700 saut à sont actif cette jolie militaire au chignon blond de 44 ans a déjà acquis 37 titres et 11 médailles d’or en compétition officielle.

C’est cette armée qu’on veut voir demain à Paris!!!

14 Juillet dans les rangs

Posté : 13 juillet, 2008 @ 4:05 dans Non classé | 8 commentaires »

Le journal du Dimanche 13 juillet 2008

Ce 14 juillet là est historique. Jamais l’armée n’a autant eu d’état d’âmes. Le titre du Journal du Dimanche est trés révélateur de ce désamour de l’armée avec son chef.

 » La grande muette défile en grognant »

Je vais vous dire, messieurs les journalistes, l’armée ne défilera pas en grognant, non, elle défilera fièrement comme tous les ans. L’armée n’appartient pas à une seule personne, elle appartient à la nation toute entière et que ceux qui ont envie de grogner aillent grogner ailleurs.

Le 14 juillet, c’est la fête de l’armée et des Français et je dis aux militaires qui vont être demain sur les Champs Elysées, la France va vous regarder, vos parents, vos épouses, vos fiancées vont vous regarder, restez loin de ces querelles des hautes sphères. Cette bataille des idées n’est pas la votre. Vos batailles vous les écrivez sur les territoires sur lesquels vous êtes engagés. pensez à vos frères d’armes qui sont en Afganistan, au Kosovo ou sur le territoire africains. Eux aussi ils vont vous regarder. Penser à eux quand la caméra de télévision se braquera sur votre visage, il seront fiers de vous.

HOROSCOPE BELIER

Posté : 13 juillet, 2008 @ 3:15 dans Non classé | 3 commentaires »

AMOUR

Le bélier est trés estimé par son entourage. Il encourage cet état d’esprit. Vous aimez être aimé et vous n’aimez qu’une seule personne et ce sera pour la vie.

CHANCE

On ne peut pas dire que vous avez de la chance, c’est comme ça, votre jour viendra, mais ce jour là, il faudra bien le repérer.

TRAVAIL

Les vacanciers se disent qu’il va bientôt devoir faire des devoirs de vacances. C’est dans votre tête, laissez vous aller aux bienfaits du repos, vous en avez besoin.

La France en fête

Posté : 13 juillet, 2008 @ 2:02 dans Non classé | 4 commentaires »

Aujourd’hui en France

Ce soir, vous allez certainement aller vous régaler sous les étoiles des feux d’artifice qui vont illuminer la France. Les martiens se demandent chaque année ce que nous fêtons dans ce petit coin de planète. Nous fêtons notre liberté, nous fêtons nos valeurs républicaines et nous fêtons le bonheur que nous avons d’être français.

Ce soir, ne manquez pas….

Amiens qui fête Mai 68, les nuits de feux à Biarritz (bonjour Elisiana), les couleurs de Bordeaux 2013, le tonnerre de Brest, un vrai festival à Cannes, la cité qui s’embrase à Carcassonne (bonjour maman), sur des airs d’opéra à Paris, les enfants d’abord à Lyon, l’hommage à Sevran de Limoges, une pointure à La Teste de Buch, prendre de la hauteur à Toulon et deux jours de fêtes à Toulouse.

Mais n’oubliez jamais pourquoi vous faites le fête!

LE TOUR DE FRANCE 8

Posté : 13 juillet, 2008 @ 10:52 dans Non classé | 4 commentaires »

Le Parisien

Les choses sérieuses commencent, les grimpeurs vont se mettre en évidence, on va voir quels sont les meilleurs dans ces Pyrénées qui ont fait a légende du tour. Aujourd’hui, deux cols de première catégorie dont le fameux col d’Aspin avant la descente vertigineuse vers Bagnières de Bigorre.

Les grimpeurs, parlons en…Cadel Evans, Kim Kirchen, Ricardo Ricco, Denis Menchov, Damiano Cuinego, Alejandro Valverde, Andy Schleck et le seul français capable aujourd’hui de rivaliser Sylvain Chavanel. C’est dans ceux là que le vainqueur du tour se trouve!!

Le français d’hier : Laurent Lefevre, initiateur de l’échappée avec jérome Pineau

Le bide : Roby Mac Ewen il n’arrive plus à gagner au sprint, hier 17 ° dans un sprint taillé pour lui.

Les grimpeurs on t vous attends et n’oubliez pas, gardez en sous la pédale, demain c’est le Tourmalet!!!

HOROSCOPE(SCORPION)

Posté : 13 juillet, 2008 @ 9:20 dans Non classé | 6 commentaires »

AMOUR

Il y aura des hauts et des bas, ne pensez vous pas que c’est à vous de faire des efforts vers le haut pour que le bas se laisse tomber? Restez sereins, on vous aime plus que vous ne le pensez.

CHANCE

Vous avez la chance d’être avec des personnes qui vous aiment tels que vous êtes; n’en demandez pas plus et donner leur leur chance à eux aussi

TRAVAIL

Votre travail se résume toujours à la même chose  et cela gène l’entente familiale. Sachez innover pour évoluer.

1° MAI CHEZ GODIN

Posté : 13 juillet, 2008 @ 8:24 dans Non classé | 7 commentaires »

Je ressors cet article du 27 avril 2008 car il avait été trés lu et je voulais le faire lire une fois encore. N’hésitez pas à cliquer sur le lien en bas de l’article pour aller visiter le familistère Godin!

 (Le Journal du Dimanche)

Il me faut vous parler d’un lieu unique, près duquel j’ai passé une partie de ma jeunesse. On ne doit pas se souvenir de moi là bas, j’en suis parti trop jeune, mais moi, je me souviens d’eux.

Le familistère, créé par Jean Baptiste Godin au milieu du XIX° siècle, était un lieu de vie et de paix pour les ouvriers de l’usine du nom du fondateur.

A Guise, dans l’Aisne, un ancien ouvrier, propriétaire d’une fonderie crée un  ensemble immobilier pour ses ouvriers et leur famille. Pour l’époque, c’est le luxe. Pas besoin d’aller chercher l’eau au puits, ils ont l’eau courante, le chauffage central et toutes les commodités dans ces immeubles. On l’appelait la cité radieuse. 1200 ouvriers y vivaient.

C’était une ville dans la ville, avec école, théâtre, bibliothèque et même piscine. La boulangerie et l’épicerie n’avaient que les employés comme clients et les prix pratiqués étaient adaptés aux bourses.

C’est dans cette cité radieuse que l’on fêta pour la première fois au monde, en 1867, le 1° mai, dix neuf ans avant l’obtention des ouvriers américains de la fête du travail.

J’ai vécu ces premiers mai au familistère ou les ouvriers de Godin et les gens de la ville de Guise dansaient et buvaient de la pelure d’oignon dans la cour centrale du familistère sous les verrières…..C’était un sacré bon temps….

 www.familistere.com

 

 

 

LE CIEL A CHANGE DE COULEUR 2 (Ivic est amoureux)

Posté : 13 juillet, 2008 @ 6:22 dans liberte de pensee | 3 commentaires »

Le village se prépare à plusieurs événements et cela angoisse André le chef de la communauté. Il y a d’abord l’accouchement d’Elodie qui est imminent. Elle est sous la surveillance de Marie et de Mira. Le petit Antoine s’intéresse aussi trés fort à sa tante. Il y a aussi la préparation de l’inauguration du village auquel il faut trouver un nom définitif. André n’a pas d’idées sur ce sujet et compte sur les enfants et les femmes pour lui donner des avis. Et enfin, il y a, peut être l’arrivée de la petite Virginie la fille supposée de Paulo et ça il va falloir gérer. André a enfin au autre soucis. Il s’est aperçu que le jeune Ivic était éperdument amoureux d’Aïda qui rejette cet amour…pourquoi? il ne le sait pas.

Ivic coupe les herbes hautes machinalement. Depuis qu’il a vu Aïda pour la première fois, il a eu comme un coup de foudre. Elle est si belle avec ses yeux bleus lumineux. Ce visage d’ange qui respire la gentillesse. Il sait que la jeune femme n’est pas insensible à ses charmes mais il ne comprend pas son secret. Elle se refuse à lui pourquoi? Il lui faut aller le lui demander et peut être aura-t-il la réponse….

_Aïda, il me faut te parler sérieusement!

_ oui Ivic parle sans crainte mon ami

_ tu es tellement simple et gentille que je ne peux que t’aimer et toi m’aimes tu?

_ je ne veux pas te faire de peine Ivic, mais j’aime un autre homme qui ne m’aime pas ou qui n’ose pas m’aimer.

_quel homme serait assez fou pour ne pas t’aimer?

_ ce serait trop long à t’expliquer Ivic, je t’aime comme un frère et peut être qu’un jour…

_ merci Aïda, tu me lasses espérer, je suis content

Et l’homme repart guilleret dans ses travaux de la terre.

Sénada rentre chez elle, elle est encore pleine d’amour pour Anna et tente de faire bonne figure. Ergan n’est pas rentré. Très étonnant!!!

 

12
 

OPTICAL CONSULTING |
quoid'neuf ? |
Mieux Vivre @ Mimizan |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Au fil des saisons
| Parlons en...
| SYNDICAT FO UES BOILEAU NRJ...