NOUVELLES d’hier, d’aujourd’hui, de demain

A se lire, on finit par se connaitre………….

Encore une histoire de taxi

Classé dans : Non classé — 5 juillet, 2008 @ 18:30

Le Parisien

Je vous ai raconté cette semaine une histoire d’un chauffeur de taxi assez bizarre « un taxi à oublier ». Aujourd’hui, comme tous les samedi, le Parisien donne la parole à un lecteur. Il s’agit d’une lectrice qui nous raconte sa galère.

Tout commence un samedi matin quand elle décide avec deux amies d’aller faire « une virée » à Paris. Elles habitent dans les Yvelines. La fête devant se terminer vers 2 heures du matin, elle appellent une société de taxis bien connue et réservent un taxi pour 2 heures.

La nuit, vers deux heure elle reçoit un coup de fil de la société en question qui dit qu’elle n’a pas de taxis de disponible. Appel à une autre société, messagerie qui tourne en boucle pendant plus de quinze minutes. Lasses les trois amies vont à une borne de taxis. Il y a déjà une longue file d’attente! Il est 3h30 du matin. Enfin c’est leur tour. Le conducteur leur demande leur destination. Quand il apprend qu’il faut aller à Rueil, le taxi dit « Non, je ne vais pas là bas, je termine mon service dans 45 minutes  » et il ferme sa fenêtre.

Les filles sont donc coincées dans Paris la nuit….Comment voulez vous qu’elles ne soient pas tentée de prendre un faux taxi et ainsi risquer leur vie comme cette jeune fille dernièrement.!!!

En fin de compte elles ont dû reveiller leur famille pour etre « rapatriée »…Merci messieurs les taxis parisiens!

 

 

2 commentaires »

  1. saintsulpice dit :

    Bonsoir Francis,

    La gestion et la répartition des taxis sur Paris est problèmatique. Si les aéroports parisiens ainsi que les gares ferroviaires à certaines heures sont très bien desservies par nos amis les taxis bien d’autres endroits sont délaissés car jugés peu rentables!

    D’autre-part grace à l’action efficace du gouvernement Sarkozy mettant fin au’numerus clausus’ (mesure instituée en 1937 limitant le nombre de ‘plaques’ à 15000 pour de 2 millions d’habitants intra-muros de nos jours sans compter les touristes et personnes de passage!)il va sans dire que cela favorisera la fluidité et la disponibilité des taxis au seine de l’agglomération Parisienne.

    Cette mesure ne pourra de surcroît qu’avoir de valorisantes retombées sur notre économie touristique et dans bien d’autres domaines aussi!

    S’il est facile de trouver un taxi aussi bien à New-York qu’à Hong-kong, il est par contre en effet périlleux d’en avoir aisément à Paris pour l’instant…..

    Bonne continuation,

    Saint-Sulpice

    Dernière publication sur Saint-Sulpice photography : Frédéric Heckel

  2. francis02 dit :

    merci de ces précisions
    mais en ce moment il ne fait pas bon trainer la nuit à Paris
    comme tu le dis cela va s’arranger
    donc confiance
    merci
    a plus
    amicalement

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

OPTICAL CONSULTING |
quoid'neuf ? |
Mieux Vivre @ Mimizan |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Au fil des saisons
| Parlons en...
| SYNDICAT FO UES BOILEAU NRJ...