NOUVELLES d’hier, d’aujourd’hui, de demain

A se lire, on finit par se connaitre………….

Archive pour le 25 mars, 2008

LES POMPIERS ATTAQUENT

Posté : 25 mars, 2008 @ 1:32 dans Non classé | Pas de commentaires »

Les pompiers de Nimes attaquent leur hiérarchie.

Cinquante sept pompiers ont décidé de porter plainte pour « captation, transmission ou transmission illégale dans un lieu privé »

Ils reprochent à leur chefs d’avoir dissimulé une caméra dans un haut parleur du hall d’entrée de la caserne.

Les résultats de l’enquête administrative n’ont pas été révélés. La hiérarchie se réfugie derrière l’explication suivante :la caméra n’était pas encore en fonction quand elle a été découverte. Mais les pompiers disent qu’il y a des images qui ont disparues.

Nous en sommes là!

A suivre, des pompiers espionnés, c’est le feu qui couve!!!

VIANDE AVARIEE

Posté : 25 mars, 2008 @ 12:40 dans Non classé | 9 commentaires »

Alerte à la viande avariée (Le Parisien)

Le journal publie aujourd’hui un enquête sur la vente de plus de deux tonnes et demi de viande à forte teneur de bactéries. Plus de 15000 personnes ont déjà été appelées.

Le fournisseur n’a donné l’alerte qu’une semaine après la contamination

 Les magasins concernés sont Carrefour et monoprix.

Les produits concernés :

_ pour carrefour : les steaks et la viande hachée en vrac de la marque carrefour

_ pour monoprix : les steaks hachés sous film plastique de la marque monoprix

Alors attention à vous avec les steaks haché et les hamburger.

Bien que ce soit pas à rire, une petite histoire vous aidera à digérer votre steak de ce midi

Le chef de caisse du magasin carrefour vient prévenir le directeur pour lui dire que trois caissières sont malades

le directeur répond « virer les, elles ont volé de la viande! »

LE CIEL A CHANGE DE COULEUR (qui es tu?)

Posté : 25 mars, 2008 @ 9:13 dans liberte de pensee | 4 commentaires »

André, pense à son frère, heureux sur son île avec Elodie. Après sa messe du matin, il se rend à l’hôpital. Inconsciemment, pour son bien moral, il est content de pas y rencontrer la jeune infirmière. Mais, son absence lui est  difficile à accepter. Il voudrait être à la place d’Alain et ne pas à souffrir cet amour qui naît en lui. Comment résister? Il a réussi jusqu’à présent, il se doit de garder son calme. Il se doute que l’évêque se doute de quelque chose, pour lui avoir enlevé ses anciennes attributions. Que pense l’évêque? Se doute-t-il de cet amour qui lui ronge l’esprit. Il pense aller se confesser, mais cette solution ne le satisfait pas. Il préfère souffrir en silence et pouvoir approcher Elodie de temps en temps sans jamais laisser paraître son amour pour elle. Il s’est aperçu que la jeune femme était troublée par son comportement, il prend la résolution de ne plus la fixer du regard.

Marie continue son enquête, parfois elle rencontre le curé, le frère du fiancé de sa nouvelle amie. Elodie lui manque, il lui tarde de la revoir, souriante insouciante et, surtout, elle sait qu’Elodie a réussi son doctorat et chacun ici attend son retour pour qu’elle l’apprenne officiellement. Le prêtre, lui, la chagrine un peu. Pas un mot, pas un regard, pas une pensée certainement!!! Comme il est différent de son frère, si attachant et prévenant, le jour et la nuit.!!!

André est au service orthopédique. Il mesure le manque de chaleur sans la présence d’Elodie. Il passe de chambre en chambre, partage un petit moment avec chacun, encourage les uns ou partage le café avec d’autres. Il se plaît dans ce service et pense qu’Elodie y a fait quelque chose pour que le personnel soit aussi chaleureux. Il entre dans la chambre de Gilles. Ce dernier est toujours à la recherche de sa vérité. Qui est cet homme, ou l’a-t-il vu? C’est un souvenir lointain mais un souvenir pénible. Qui est ce curé?

L’APPEL (MONT LOUIS)

Posté : 25 mars, 2008 @ 7:04 dans vocation | 2 commentaires »

Il est content de quitter Collioures après deux semaines d’entraînement intense. Ils ont été mouillés en permanence. La dernière épreuve fut la nage commando. Cinquante mètres habillés avec une musette pleine sur le dos. Il a coulé deux fois à pique. Il a été sauvé par les moniteurs qui le suivaient en zodiaque. Cela n’a pas eu de conséquences car il n’a pas été le seul. Manque d’expérience ont dit les anciens.

A Mont Louis , dans les Pyrénées, le centre national d’entraînement commando est installé dans un fort. Mont louis se situe prés de Fond Romeu. Les piste du risques dominent les douves du fort et il faut passer des coupures sur des câbles d’acier situé à 10 mètres du sol. Il faut escalader des gouttières de dix mètres et sauter sur des asperges de fer situées à deux mètres du bord de la douve et descendre tels les pompiers quand il partent en opération.

Les séquences à Mont Louis sont terribles. Fred n’en racontera que quelques une. Elle se terminent toujours le samedi matin par un marche commando et une épreuve différente.

Il a reçu des lettres de Geneviève, elle s’ennuie de lui et craint pour la vie de son amoureux car il lui raconte ses joies, ses peines ou ses peurs. Elle prend tout au premier degré et il décide d’adoucir ses lettres pour qu’elle ne se fasse plus de soucis. Il est tenté ‘écrire à Lydie mais pense que cela ne se fait pas, quand on est prêt à se marier, sa confidente ne peut être que sa future épouse. Mais les avis éclairés de Lydie lui manquent.

Ce samedi, c’est apprendre à faire une piqûre. Chacun doit se piquer un aiguille, une dans la fesse, une dans le bras. Fred a horreur des piqûres et c’est pour lui un supplice. Quand son camarade le pique, il crie « Ailll!! », le moniteur dit « c’est pas bon recommencez!!! » Il fut donc piqué une fois de plus et même ayant eu mal il n’a rien crié.

 

OPTICAL CONSULTING |
quoid'neuf ? |
Mieux Vivre @ Mimizan |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Au fil des saisons
| Parlons en...
| SYNDICAT FO UES BOILEAU NRJ...