NOUVELLES d’hier, d’aujourd’hui, de demain

A se lire, on finit par se connaitre………….

Archive pour le 18 mars, 2008

LE COEUR A SES RAISONS

Posté : 18 mars, 2008 @ 5:28 dans Non classé | 8 commentaires »

Le coeur a ses raisons que la justice ne connaît pas.

Vu hier, dans un tribunal de province.

En août dernier, une jeune  femme vient porter plainte pour menaces de mort et harcèlement téléphonique de la part de l’homme avec qui elle avait vécu pendant cinq ans. Elle venait de rompre et l’amant lui réclamait de l’argent sous peine de mort.

Hier, au tribunal, la jeune femme a demandé aux juges l’annulation du procès. En effet depuis son dépôt de plainte le couple s’est réconcilié un un troisième personnage viendra vivre chez eux en Octobre car c’est dans ce mois que la jeune femme doit accoucher. Le père de l’enfant est le justiciable. Elle a plaidé que l’erreur était humaine.

Le tribunal a quand même condamné le futur père de famille à 200 euros d’amende et 2 mois de prison avec sursis.

La justice est elle juste quand elle condamne ce jeune homme?

 

 

SECURITE AUTO

Posté : 18 mars, 2008 @ 1:55 dans Non classé | 2 commentaires »

TOYOTA, va installer prochainement sur ses modèle haut de gamme des dispositifs de sécurité anti endormissement.

Des micros caméras installée dans le tableau de bord surveilleront en permanence les paupières des conducteurs et les avertiront à l’aide d’une alarme puissante qu’ils sont en train de s’endormir. Couplée à un radar, la voiture ralentira dans le même temps.

NISSAN, test actuellement des sécurités stop et feux rouges. Les voitures s’arrêtant automatiquement aux stops et aux feux tricolores. Ce dispositif impose la mise en place de capteurs aux dits feux rouges et stop.

On n’arrête plus le progrès, un jour, on pourra dormir pendant que la voiture nous transportera jusque chez notre jolie princesse, comme un carrosse doré.

ENFANTS EN SECURITE

Posté : 18 mars, 2008 @ 12:38 dans Non classé | 5 commentaires »

Prés d’Oslo, en Norvège, un hôpital va mettre en place un dispositif de sécurité révolutionnaire pour les enfants nouveaux nés. Cela fait suite à plusieurs enlèvement d’enfants.

Les bébés seront équipé d’alarmes antivol pour les protéger contre les enlèvement et contre la confusion d’identité.

Les bébés auront une briquette au pied et un autre briquette sera remise à la mère. Dés que les briquettes seront séparée d’une certaine distance, l’alarme se mettra en place.

Cette action de l’alarme, fermera toutes les portes de l’hôpital et provoquera l’arrêt de tous les ascenseurs.

Alors les maman, au lieu de veiller sur les petits, devront veiller à leur briquette.

LE CIEL A CHANGE DE COULEUR (GILLES )

Posté : 18 mars, 2008 @ 8:59 dans liberte de pensee | 1 commentaire »

Gilles est ce que l’on a coutume d’appeler, un mauvais garçon. Ce n’est pas un bandit, ni un mafieux mais un mauvais gars toujours dans les mauvais coups.

En ce moment, il se morfond sur un lit d’hôpital en chirurgie orthopédique. Il n’aurait pas fait l’imbécile, se dit il, il serait chez lui bien tranquillement à siroter un pastis en fumant un gros cigare. Mais il a voulu faire la fête avec les copains, arroser l’anniversaire de paul, son camarade de beuveries, son paulot à lui. Et au retour, il est tombé de scooter et hop, les urgence, et l’opération.

Il est mal parti. Le chirurgien vient de lui apprendre qu’il ne marchera plus jamais qu’avec des béquilles. Adieu les pompiers(il est pompier volontaire), adieu son travail sur les chantiers de travaux publics, adieu tout ce qu’il aime le plus.

Il rumine, « encore heureux que les infirmières sont jolies, sinon ce n’est les repas de l’hôpital qui le réjouissent, c’est franchement mauvais!!!, même pas une bière à se mettre dans le gosier, et paulo qui n’est même pas venu le voir!! »

Enfin vous comprenez que cet homme là n’est pas trés bien dans sa tète et que pendant son séjour à l’hôpital un drôle d’idée va germer dans son esprit

Les infirmières sont gentilles. La plus jolie c’est la chef, celle qu’ils appellent Elodie. Elle a l’air bien vue du chirurgien, celle là, entre nous si elle voulait bien …lui il ne dirait pas non. Il parait qu’elle va se marier avec un toubib!!! quel gâchis, un aussi jolie fille!!!

Laissons ce Gilles à ses réflexions et retrouvons Elodie qui est heureuse. Alain est passé la prendre dans le service. Il en a profité pour aller saluer son confrère, le patron d’Elodie. Les deux hommes s’apprécient.

Elodie repartent tous les deux en amoureux, encore une soirée d’amour.

L’APPEL (vive le sport)

Posté : 18 mars, 2008 @ 6:29 dans vocation | 6 commentaires »

« Le rire du sergent » résonne dans toute la compagnie.

C’est un tube, mais particulièrement à l’armée. Bien vite Sardou ressortira un autre titre et cette chanson sera moins en vogue. Depuis qu’il ne voit plus Catherine, il ne sort plus beaucoup, il se consacre à ses soldats. Il leur apprend a chanter le soir et les filme dans la journée pour leur montrer leurs défauts pendant les défilés. Il est toujours trés fort en sport, il est allé passé un examen d’avancement à BITCHE au cours duquel il a obtenu vingt sur vingt à toutes les épreuves sportives militaires. Cet examen lui donnera le droit de prétendre au grade de sergent chef. On continue à parler de lui, dans le régiment, pour une affectation dans une unité de sportifs.

Parfois, le samedi soir, le capitaine, passe le prendre à la compagnie et ils vont ensemble voir le match de football à Sochaux qui possède des joueurs de l’équipe de France comme Georges Lech. Dans cette équipe, joue également une jeune recrue du groupe de Fred. Ce jeune international espoir leur fournit des places gratuites.

Au cours d’une permission, qu’il passe chez ses parents, Fred rencontre son curé qui lui demande de venir, comme avant à la répétition de la chorale de l’église car ce dimanche, verra une ordination et les chants seront nombreux. Fred s’y rend donc et fait connaissance avec les membres qu’il ne connaissait pas. Cela fait bientôt quatre ans qu’il est parti.

La répétition se déroule dans un excellent climat, une jeune fille lui demande de la raccompagner; car il fait sombre dans la rue. Que leur a-t-il ? Arrivés a un coin de rue, tous deux poussés par un même élan se pressèrent l’un contre l’autre et ils s’embrassèrent longuement.

 

OPTICAL CONSULTING |
quoid'neuf ? |
Mieux Vivre @ Mimizan |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Au fil des saisons
| Parlons en...
| SYNDICAT FO UES BOILEAU NRJ...