NOUVELLES d’hier, d’aujourd’hui, de demain

A se lire, on finit par se connaitre………….

Archive pour le 11 mars, 2008

EMPLOIS

Posté : 11 mars, 2008 @ 6:15 dans Non classé | 2 commentaires »

La distribution pourrait perdre 40000emplois d’ici 2015.

La faute à la concurrence et aux nouvelles technologies.

6% des grandes enseignes vont disparaître à cause de la concurrence, il faudra serrer les prix, donc diminuer les effectifs. Les grandes perdantes seront les caissières que vont voir arriver les caisses automatiques.

Le gouvernement pourrait songer à protéger les commerces de proximités, créatrices d’emplois

Alors d’un coté on paie moins cher mais on perd son emploi, c’est le système des vases communicants.

(pour l’info:France Soir)

GARDE A VUE

Posté : 11 mars, 2008 @ 5:35 dans Non classé | Pas de commentaires »

Un agent pénitentiaire a été placé en garde à vue pendant 8 heures, samedi, pour avoir fait son travail. Il a été ensuite mis en examen et interdit d’exercer son travail.

Qu’a-t-il fait?

C’est comme si on punissait un boulanger pour avoir fabriqué du pain ou un guichetier SNCF de vendre un billet de train.

Cet homme était chargé d’accueillir les prisonniers nouvellement incarcérés. Il a passé un coup de fil au un proche d’un détenu pour le prévenir de l’incarcération de ce dernier.

C’est déjà un geste humanitaire, ensuite c’est son travail de prévenir la famille, sauf en cas d’interdiction notée sur la fiche du prévenu.

Là, il n’y avait pas d’interdiction.

Faites votre travail!!! 

 

(Libération)

MINISTRE FINLANDAIS

Posté : 11 mars, 2008 @ 3:38 dans Non classé | 4 commentaires »

Ce ministre finlandais a 60 ans, il est père de famille. Il vient d’avouer à la presse qu’il est coupable d’avoir inondé de SMS une danseuse érotique.(Libération, histoire du jour).

Il y a quelques semaines, en Laponie, il fait la connaissance de cette jeune femme de 29 ans résidant aux USA. Sous le charme, il lui envoie des SMS? Plus de 200 se plaint elle.

Un SMS? ce n’est pas méchant, mais quand il s’agit de SMS coquins comme ceux envoyés par ce ministre, on peut dire que ce n’est pas trés fin, sachant que la jeune femme pose nue sous sa blouse d’infirmière dans les magasines spécialisés.

Il a déjà eu la même aventure, il y a 3 ans. Récidiviste…

Les finlandais, je les croyais froids, et vous?

Pas les ministres!

BANQUE POUR QUI ?

Posté : 11 mars, 2008 @ 12:58 dans Non classé | 9 commentaires »

Une idée avait commencé à faire son chemin. Que tout le monde ait accès à un compte en banque.

Bercy a proposé début Mars un livret A spécial destiné aux exclus bancaires.

Les associations de lutte contre l’exclusion s’y sont opposées avec l’argument que riches ou pauvres chacun devait posséder le même livret sans distinction.

Les banques pourront ouvrir des livrets A à ces clients dits pauvres mais pourront choisir leur clientèle. Seule la Banque Postale sera obligée de ne pas choisir et d’ouvrir un livret A à chaque client se présentant à ses guichets…riches ou pauvre.

Mais ou est l’égalité sociale si les banques peuvent choisir?

C’est déjà une forme d’exclusion bancaire.

LE CIEL A CHANGE DE COULEUR (Confession)

Posté : 11 mars, 2008 @ 9:30 dans liberte de pensee | 7 commentaires »

Aujourd’hui, vous allez vous installer bien confortablement devant votre écran et vous allez assister à une confession dont vous devrez garder le secret. Le frère d’Alain est là.

André m’a demandé une tribune pour vous livrer le secret qui le mine, le secret qui l’empêche de dormir, ce terrible secret qui fait basculer sa vie. Ce secret qui l’a fait se rapprocher de Dieu.

André est là, il va vous parler…..

« Bonjour, oui, je vais vous parler, vous parler de moi, de ma vie ou, ce qu’il en reste. Ce que je vais vous dire, personne ne le sait, personne ne s’en doute et vous parler me délivre d’un poids qui assombrit mon esprit.

Quand papa est décédé, j’étais avec lui dans le véhicule. Nous revenions d’un match de rugby, nous étions heureux, notre équipe avait gagné, et papa parlait de l’avenir. Il parlait souvent de l’avenir, faisait des projets pour nous, ses deux fils. Il nous voyait déjà médecins tous les deux, exerçant dans le même établissement, notre clinique que nous aurions fondée enfin, il rêvait…Puis soudain, pourquoi? il me dit que je devais commencer à prendre des cours de conduite car le permis c’est important. Il arrête la voiture et le voilà tout affairé à m’expliquer les différentes commandes, les vitesses, les phares etc…Il me montrait la voiture comme il m’aurait montré un jouet, et me dit monte à ma place, tu vas conduire un peu pour commencer à apprendre. J’étais bête, j’étais tout heureux de cette invitation…

La route était légèrement en pente descendante , j’ai fait démarrer le véhicule en première. Papa disait passe la deuxième et ensuite la troisième, attention freine!!!, je n’ai pas passé la troisième, je n’ai pas freiné, paniqué, j’ai accéléré, j’ai perdu tout contrôle de la voiture qui descendait, descendait, accélérait, descendait. J’ai tourné le volant, je ne sais comment et notre voiture a quitté la route. Elle est allée s’écraser contre un bosquet en contre bas.

Vous connaissez la suite. Je suis sorti du véhicule, j’ai aidé papa à en sortir, il était légèrement blessé à la tète, je l’ai mis sur le sol en position latérale de sécurité, je lui ai dit que j’allais chercher des secours. Quand je suis revenu, quinze minutes plus tard, papa avait cessé de vivre emporté par une hémorragie interne.

Je m’en veut terriblement. Personne ne sait la vérité et ma mère n’y survivrait pas sachant son fils coupable de cette mort. »

Alain est reparti vers ses paroissiens, avec son secret mais il n’est plus seul, nous serons plusieurs à le soutenir.

 

L’APPEL (Le grand restaurant)

Posté : 11 mars, 2008 @ 7:06 dans vocation | Pas de commentaires »

Enfin, Belfort!!!

Il va se présenter au capitaine Me….., puis est convoqué chez le colonel pour les félicitation du chef de corps à un nouveau sous officier. Le colonel lui parle du code de l’honneur et de la probité, de l’état d’esprit du corps des sous officiers, cheville ouvrière et relais entre les hommes et leurs officiers. Il sort, revigoré prêt à déplacer des montagnes pour accomplir ses futures missions.

Mais, arrive le dimanche. Il va fêter sa nomination. Seul! Il veut y associer Catherine et décide d’aller, après la messe, boire un petit apéritif dans son hôtel. Catherine, en ce dimanche, est prise par son service et ne sert pas au bar. La « ténardier » est là toujours aussi hostile. Il ne veut pas manger dans ce restaurant, ne pas être servi par Catherine. Il sort et se dirige vers la gare ou il trouvera LE RESTAURANT.

Ce grand restaurant se situe en face de la gare. Il a décider de se payer un super repas pour une fois.

Arrivé dans la salle, un serveur en grande tenue le guide vers une table. Le restaurant est vide, mais une grande table est déjà préparée non loin de la sienne certainement par des clients qui ont réservé.

Il fait une commande d’enfer. Salade de printemps, escargots de bourgogne, homard à l’américaine, pavé de biche sauce grand veneur etc…c’est quand le serveur est venu lui servir le homard qu’il a commencé à se dépêcher de manger…..

Le serveur, pour que Fred ne salisse pas sa belle tenue de sergent lui met une très grande serviette blanche. Cette serviette fut bientôt maculée de taches de sauce américaine. Et c’est à ce moment là que les clients font leur entrée dans la salle. Il se sent un peu gêné avec sa serviette comme un bébé.

Puis entrent encore des personnes du même groupe, et, stupeur, son colonel. Panique! que faire, se lever, se présenter comme il est d’usage? L’homme passe devant lui, discutant avec les autres convives , des personnages importants certainement.

Il finira vite son repas, réglera et partira aussi rapidement qu’il  le pourra. Pourquoi avoir choisi ce restaurant!!!

Lundi matin, en lui donnant ses nouvelle missions, le capitaine lui a demandé si y mangeait bien dans ce restaurant!!! Les nouvelles circulent vraiment vite.

 

OPTICAL CONSULTING |
quoid'neuf ? |
Mieux Vivre @ Mimizan |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Au fil des saisons
| Parlons en...
| SYNDICAT FO UES BOILEAU NRJ...