NOUVELLES d’hier, d’aujourd’hui, de demain

A se lire, on finit par se connaitre………….

Archive pour février, 2008

L’APPEL (13 MAI 1968)

Posté : 19 février, 2008 @ 9:00 dans vocation | Pas de commentaires »

Mardi 13 Mai 1968.

Ils sont prêts.  On leur a demandé de rester habillés en tenues de combat avec les équipements des équipages de chars. Ils attendent dans leurs chambres un éventuel appel à se rassembler. Certains jouent aux cartes. Que faire d’autre? Plutôt jouer au tarot que se morfondre et attendre en pensant.

La matinée se termine, ils sont emmenés au réfectoire par le sergent de semaine, au pas et en chantant. La routine. Après le déjeuner, ils vont boire un café au foyer. Il grouille de monde. Les unités sont toutes en alerte;. Alerte de quoi? On ne sait pas.

Ils apprendront le soir, que plus d’un million de grévistes ont manifesté a Paris. Des cocktails Molotov ont été lancés. C’est la grève générale. Et cela a certainement été pareil dans tout le pays…I l pense à son père, syndicaliste de la première heure. Le connaissant, il ne doit pas être le dernier à manifester. Pourvu que l’armée n’entre pas dans la danse!!!

Non, elle ne bougera pas meme si les rumeurs les plus folles circulent. Des parachutistes seraient envoyés sur Paris! Rumeurs, mensonges répètent les cadres et de commenter les propos du lieutenant de la veille….Il a les réponses à ses questions.

OXYGENE

Posté : 18 février, 2008 @ 1:58 dans Non classé | 10 commentaires »

C’est nouveau, ça vient de sortir comme la lessive qui lave plus blanc que blanc de Coluche.

Les bars à oxygène débarquent à Paris. C’est pas une blague(source Le Parisien d’aujourd’hui)

Vous êtes installés  dans un humoir avec un  tuyau plastique branché sur votre narine et vous respirez de l’oxygène plus pur que dans les montagnes.

De plus il y a différents cocktail à base de mélanges d’huiles essentielles qui vous donne une sensation  que je connais pas car je n’ai as encore essayé.

Le propriétaire des lieux appelle ça le shoot légal, il va détrôner les bars à chicha!

Si vous voulez l’adresse à Paris regardez le Parisien(le journal, pas le site) page12

L’APPEL (11 et 12 MAI 1968)

Posté : 18 février, 2008 @ 8:30 dans vocation | Pas de commentaires »

Dimanche 11 MAI, jour de repos hebdomadaire pour les personnels non retenus pour un service. Ils doivent se préparer à mettre en place la section d’alerte pour le lendemain. Le travail est moins soutenu que la semaine. On prépare calmement. La liste du matériel à mettre en place a été donné au caporal par le chef de peloton. Au fait, lui n’est pas encore caporal, bien qu’ayant terminé premier de l’examen, car son poste est budgétaire. Un caporal engagé gagne à l’époque(en francs) 420 Francs, ce qui équivaudrait à environ 62 euros par mois. Un caporal appelé gagnant lui 30 Francs soit 4,60 Euros pour le mois.

Le dimanche est vraiment triste dans le quartier. Ils vont à la télé(noir et blanc) du foyer. Il n’y a pas grand chose. Bref, c’est l’ennui, sans sorties, sans courrier à lire, sans journaux à parcourir. Vivement lundi!!!

Le soir, il ne peut s’empêcher de regarder son Lion de Belfort en écoutant le clairon sonner l’extinction des feux et, avant de s’endormir, il pense encore à Roselyne, mais aussi à Muriel et se demande toujours ce qu’il aurait fait si il avait reçu l’ordre de tirer sur des manifestants. Cette pensée le rend triste car il n’a pas de réponse.

Enfin, le lundi 12 est arrivé. Tout est prêt pour la section d’alerte. Sauf qu’un ordre contraire change la donne. LA section d’alerte est assurée par la 1°Compagnie. Le 2° Escadron prépare ses chars pour sortir du quartier. Il faut équiper les engins blindés pour aller où?

FRANCE SOIR

Posté : 17 février, 2008 @ 12:46 dans Non classé | 2 commentaires »

J’ai lu un article, hier dans un magazine qui affirmait que le journal Franc Soir était en proie à des difficultés économiques.

La presse souffre énormément et bientôt ce ne seront plus que les riches investisseurs qui auront le monopole de nos informations et de notre pensée.

Il faut de la diversité dans le paysage médiatique.

Mes grands parents ont été très affectés par la disparition de « l’Aurore » et si France Soir devait disparaître, ce serait un ancêtre de la presse française qui mourrait.

J’ai lu aussi dans cet article, que France Soir pouvait être sauvé par les visites sur son site internet.

Alors, même si le journal ne vous emballe pas, laissez le vivre et mettez son site en favori sur votre PC et visitez le quelques secondes par jour. Cela ne coûte rien, eux vendent de la pub et peuvent continuer à exister.

C’est possible ça?

PATRONS

Posté : 17 février, 2008 @ 9:25 dans Non classé | 2 commentaires »

C’est une question que je me suis toujours posée et que je vais vous poser à vous pour savoir si vous avez les mêmes méditations que moi sur le sujet.

Cela vaut il le coup d’être patron?

Je ne parle pas du Monsieur ultra diplômé qui a été mis en place par un conseil d’administration pour que les actionnaires touchent des dividendes. Celui là, donne du travail à des ouvriers, donc fait vivre leur famille et, par la même occasion, en assurant une gestion stricte de l’entreprise, fait gagner de l’argent à ceux qui justement ont investi dans l’entreprise.

j

Je parle du petit gars qui a un jour, soit gagné au loto, soit touché un héritage ou tout simplement, a eu un idée tellement lumineuse qu’elle lui permet de créer une entreprise. Il est patron.

Alors, pourquoi s’embêter, pour les premiers(loto ou héritage)à créer une entreprise quand on a assez d’argent pour vivre jusqu’à la fin de ses jours tranquillement. Créer une entreprise pour ne plus pouvoir la fermer afin de récupérer l’argent investi. Car il faudra fermer, licencier et tout perdre.  Non pas de cela, il est plus simple de placer le pactole et de vivre dessus. Mais alors si tout le monde fait comme ça, ou irons nous travailler?

Chez celui qui gère la multinationale du CAC 40 et qui fait la pluie et le beau temps, fermant des sites, en ouvrant d’autres pour améliorer les gains de productivité ou chez celui qui a eu l’idée lumineuse qui lui aura peut être aussi un jour envie d’arrêter les frais pour récupérer les fruits de son idée lumineuse?

Alors non merci, je ne veut pas être patron! et je ne peut pas…

1 je n’ai pas assez de diplômes

2 Je n’ai pas d’ idées ou pas de bonnes

3 Je ne joue pas au loto et je n’ai pas « d’oncle en Amérique »

Et vous?

Une conscience me dit que l’argent investi appartient aux ouvriers qui par leur travail ont fait fructifier l’entreprise.

Une autre me répond que le fruit du travail a été rémunéré par le salaire et les primes

quelle conscience écouter?

 

L’APPEL (Samedi 10 MAI 1968)

Posté : 17 février, 2008 @ 8:14 dans vocation | Pas de commentaires »

Il n’y a pas de courrier. Aux dernières nouvelles, il n’y a que les étudiants qui font grève. Alors, les PTT travaillent et il n’y a pas de courrier ou alors Roselyne n’a pas écrit. Mais non, car personne n’a de courrier!!!

Nous sommes le samedi 10 Mai 1968. A l’époque, on travaille le samedi. La journée est destinée à la remise en condition après la semaine de servitude. Les ordres affichés au tableau du couloir donnent le travail de la semaine suivante. Toujours pas de permissions, constitution d’une section d’alerte à partir de lundi 12 Mai à 8H00. Il en fait partie. Il sera le transmetteur de la section d’alerte. C’est lui qui aura l’ANPRC10 sur le dos.

Ce samedi est propice à la mélancolie. Pas de sorties, pas de permissions, ils se retrouvent tous au foyer pour en discuter. Chacun donne sa rumeur. Mais comme personne ne sait rien, il n’écoute pas. De toute façon, lui est engagé, les autres sont des appelés. Lui, il écoute ses supérieurs et exécute les ordres et c’est ce que tout le monde fera quand il aura dit d’une voix timide

 » On est là pour obéir et faire le travail qui nous est demandé, après, ce sont des parlottes qui n’amènent rien »

« Il a raison, le petit lance son camarade Cho…. »

Et tous se serreront les coudes durant tous les événements.

Il faut louer le comportement de ces appelés du contingent. Il vont savoir que leurs frères, leurs parents seront dans la rue et ils ne broncheront pas, exécutant les ordres comme de vrais militaires.

Les appelés, à cette époque, effectuaient 16 Mois de service militaire.

Ceux qui ont des parents ayant effectué ce service national peuvent être fiers d’eux

Eleve violent

Posté : 16 février, 2008 @ 2:19 dans Non classé | 17 commentaires »

Encore une histoire de violence à l’école. (source RTL matin)

A Epinal, un élève d’un lycée professionnel a été mis en examen, mais laissé en liberté surveillée pour avoir roué de coups un de ses professeur.

Le professeur âgé d’une trentaine d’années a eu une semaine d’arrêt de travail pour blessures.

Qu’avait fait le professeur?

Il avait simplement demandé à l’élève de ranger son plan de travail. L’élève ne supportant pas l’autorité a copieusement injurié l’enseignant et l’a roué de coup alors que celui ci était au sol.

C’est inquiétant!!!

 

VOYANCE ET POLICE

Posté : 16 février, 2008 @ 11:15 dans Non classé | 4 commentaires »

Une femme, officier de police judiciaire du V° arrondissement de Paris à été mise en examen vendredi(source RTL et le Parisien aujourd’hui en France)

Cette policière fouillait dans les affaires personnelles des gardés à vue, s’emparait des numéros de cartes bleues et s’en servait ensuite.

 Elle consultait des sites de voyance par internet et se servait des numéros de cartes bleues qu’elle avait recopiées.

Le préjudice est évalué à 30 000 Mille euros.

Elle s’est fait prendre le jour ou une victime est venue porter plainte. C’est elle qui a enregistré la plainte mais l’a aussitôt mise au panier, ce qui éveillé les soupçon de sa hiérarchie.

Le pire, c’est que les voyantes consultées n’ont rien vu venir et n’ont rien prédit sur les suites de ce délit.

BOIRE OU CONDUIRE

Posté : 16 février, 2008 @ 10:15 dans Non classé | Pas de commentaires »

Le gouvernement est en train de prendre des mesures très strictes pour lutter contre l’alcool au volant.

Parmi ces mesures, il y a l’interdiction de la vente d’alcool dans les stations service, la mise en place progressive d’etylotests d’antidémarrage sur les voitures ou la confiscation du  véhicule en cas de récidive.

Je suis particulièrement content de ces mesures et il faudra même, un jour, aller plus loin.

Les français sont prêts à ces réformes. Comme chacun de nous met aujourd’hui sa ceinture(c’est devenu un réflexe) chacun ne prendra le volant qui si il est à jeun.

Pourquoi ne pas instaurer le zéro degré d’alcool? Pensez aux enfants sauvés par une mesure comme celle là. Pensez à vous et à vos enfants.

Par contre, il faut arrêter de dire dans les médias que ce sont les jeunes qui boivent. Allez au « bistrot » du coin ce ne sont pas les jeunes qui sont au rosé dés 8H00 de matin. Les jeunes, eux à cette heure là sont au café.

 

 

 

L’APPEL (Les grèves font réfléchir)

Posté : 16 février, 2008 @ 8:17 dans vocation | Pas de commentaires »

Le fort de Véselois s’est vidé. Tous les hommes de la Section de l’adjudant chef M… sont repartis en Berliet débâché. Les hommes de garde attendent la relève. Elle arrive à l’heure. La garde montante décharge son matériel et ses vivres. Le chef de poste montant et le chef de poste descendant se passent le consignes générales et particulières. Puis ils inspectent le poste de garde et les chemins de ronde. Enfin, notre homme et ses camarades peuvent quitter les lieux.

Pour la première fois, cette nuit là, il s’est rendu compte qu’il était militaire, qu’il ne jouait pas et qu’il avait eu entre les mains un fusil chargé de balles réelles (et pas à blanc comme pour les exercices). Il aurait peut être eu ordre de s’en servir, de tirer, de tuer. Pourquoi tirer sur un homme que l’on ne connaît pas? Pourquoi tuer un être humain? Aurait-t-il tiré? Il ne faut pas rester dans le doute. Ses réflexions sont intenses. Aurait-t-il tiré!!!

Il en là de ses pensées quand le camion arrive au quartier et s’arrête devant le 2° Escadron. Plus le temps de penser, il faut travailler, rendre le matériel de campement au fourrier, le petit chef V…., réintégrer l’armement et aller rendre compte à l’adjudant d’escadron. Il leur faut lire les ordres au tableau vert du couloir et aller se laver un peu mieux.

Mais le plus important, c’est de récupérer le courrier. Il n’a pas de lettres. Personne n’a de lettres. Les PTT sont en grève également. Ils apprennent,  le soir au foyer, que tout le pays est en grève…

1...34567...10
 

OPTICAL CONSULTING |
quoid'neuf ? |
Mieux Vivre @ Mimizan |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Au fil des saisons
| Parlons en...
| SYNDICAT FO UES BOILEAU NRJ...