NOUVELLES d’hier, d’aujourd’hui, de demain

A se lire, on finit par se connaitre………….

Archive pour le 23 février, 2008

PECHEURS DE FONDS

Posté : 23 février, 2008 @ 1:15 dans Non classé | 4 commentaires »

Le tribunal de Créteil vient de juger une affaire peu banale.

Des voleurs ingénieux s’en prenaient aux boites aux lettres des banques.

La technique était simple, un homme péchait, avec un hameçon, dans la boite aux lettres des dépôts de chèques pendant que l’autre faisait le guet.

L’histoire a duré cinq mois dans des banques parisiennes et de la proche banlieue.

Je n’arrive pas à comprendre comment on peut pécher des lettres avec un hameçon. Qui pourrait me dire?

Mais c’est la police qui a attrapé les gros poissons en les envoyant au tribunal.

 

L’APPEL (Projection sur l’avenir)

Posté : 23 février, 2008 @ 12:10 dans vocation | 2 commentaires »

Nous sommes toujours en pause, l’histoire reprendra demain.

Comme je vous l’ai dit au début, l’homme a traversé une génération dans l’institution militaire. Forcément, il s’est trouvé en présence ou témoin de drames. Que ces drames soient humains, familiaux ou militaires, faut il les relater? Appartiennent ils à l’histoire au bout de 35 Ans ou faut il passer dessus pour ne pas réveiller des douleurs…

Seul un historien, un homme politique ou un chef militaire peut, en s’identifiant sur ma messagerie privée, me donner l’autorisation de relater ces faits.

Dans quelques semaine, nous aborderons un autre épisode de la vie de cet homme avec sa mutation dans un camp militaire situé dans un petit village de l’Aisne et au passé historique oublié. A ce moment là, il faudra ou ne faudra-t-il pas raconter l’histoire vraie?

J’attends donc une réponse. Sans réponse, je déciderai en mon âme et conscience, surtout la conscience.

 

Nous reprenons demain matin notre histoire.

 

L’APPEL (PETIT RETOUR)

Posté : 23 février, 2008 @ 7:29 dans vocation | 5 commentaires »

Amis, il faut faire une pause (c’est le titre d’une chanson a boire militaire que l’on chante le soir dans les popotes) ensuite ça continue par « j’aperçois l’ombre d’un bouchon, buvons à l’aimable Fanchon…… »

Oui, il faut faire une pause pour revenir sur les sentiments réels de notre homme pour Muriel et Roselyne. Cela a son importance.

Avec Muriel ça ne pouvait pas marcher. Ils étaient amoureux fus l’un de l’autre et il n’oubliera jamais ce matin de fin août dans la rosée à 5h00.  Il se sont dit au revoir, la veille ils avaient dansé une partie de la nuit « love me please love me » chanson qu’ils avaient dansé tout l’été 66. Elle s’est mise a pleurer à chaudes larmes, depuis il n’a jamais vu personne pleurer comme cela; Ils se sont écrit, une longue et dense correspondance. Il y avait deux Muriel, l’étudiante sage avec qui, bien sur, il n’avait rien fait( à l’époque on n’aimait pas comme aujourd’hui, aimer c’était embrasser) qui lui écrivait des choses de la vie quotidienne dans une enveloppe blanche et une autre Muriel qui se donnait un surnom et qui lui écrivait des lettres d’amour sur des lettres roses. Puis le temps a passé, les lettres se sont espacées et lui a entamé une activité salariée alors qu’elle était étudiante. Il s’est senti en quelque sorte exclu de lui même. Il a arrêté d’écrire, lequel a arrêté le premier? Aujourd’hui, il pense que Muriel est traductrice de haut niveau car elle était très forte en langues à 18ans.

En ce qui concerne Roselyne, c’était différent. Roselyne était une Femme. A 18 ans certes, mais elle aimait l’amour du corps, lui aimait l’amour du coeur et de l’esprit. Il voulait lui laisser sa virginité pour le mariage. Elle ne l’a pas compris. Les deux femmes ont simplement compris la chose suivant, il n’était pas un homme à apprivoiser, c’était un homme à aimer mais lui laisser aimer autre chose qu’une femme, un métier, une étoile, un sport…

Voila pourquoi ses débuts amoureux furent si difficiles et le restèrent encore un bout de temps. Quand sera-t-il stabilisé dans ce domaine?

En début d’après midi, une autre pause vous est proposée

 

OPTICAL CONSULTING |
quoid'neuf ? |
Mieux Vivre @ Mimizan |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Au fil des saisons
| Parlons en...
| SYNDICAT FO UES BOILEAU NRJ...