NOUVELLES d’hier, d’aujourd’hui, de demain

A se lire, on finit par se connaitre………….

Archive pour le 18 février, 2008

OXYGENE

Posté : 18 février, 2008 @ 1:58 dans Non classé | 10 commentaires »

C’est nouveau, ça vient de sortir comme la lessive qui lave plus blanc que blanc de Coluche.

Les bars à oxygène débarquent à Paris. C’est pas une blague(source Le Parisien d’aujourd’hui)

Vous êtes installés  dans un humoir avec un  tuyau plastique branché sur votre narine et vous respirez de l’oxygène plus pur que dans les montagnes.

De plus il y a différents cocktail à base de mélanges d’huiles essentielles qui vous donne une sensation  que je connais pas car je n’ai as encore essayé.

Le propriétaire des lieux appelle ça le shoot légal, il va détrôner les bars à chicha!

Si vous voulez l’adresse à Paris regardez le Parisien(le journal, pas le site) page12

L’APPEL (11 et 12 MAI 1968)

Posté : 18 février, 2008 @ 8:30 dans vocation | Pas de commentaires »

Dimanche 11 MAI, jour de repos hebdomadaire pour les personnels non retenus pour un service. Ils doivent se préparer à mettre en place la section d’alerte pour le lendemain. Le travail est moins soutenu que la semaine. On prépare calmement. La liste du matériel à mettre en place a été donné au caporal par le chef de peloton. Au fait, lui n’est pas encore caporal, bien qu’ayant terminé premier de l’examen, car son poste est budgétaire. Un caporal engagé gagne à l’époque(en francs) 420 Francs, ce qui équivaudrait à environ 62 euros par mois. Un caporal appelé gagnant lui 30 Francs soit 4,60 Euros pour le mois.

Le dimanche est vraiment triste dans le quartier. Ils vont à la télé(noir et blanc) du foyer. Il n’y a pas grand chose. Bref, c’est l’ennui, sans sorties, sans courrier à lire, sans journaux à parcourir. Vivement lundi!!!

Le soir, il ne peut s’empêcher de regarder son Lion de Belfort en écoutant le clairon sonner l’extinction des feux et, avant de s’endormir, il pense encore à Roselyne, mais aussi à Muriel et se demande toujours ce qu’il aurait fait si il avait reçu l’ordre de tirer sur des manifestants. Cette pensée le rend triste car il n’a pas de réponse.

Enfin, le lundi 12 est arrivé. Tout est prêt pour la section d’alerte. Sauf qu’un ordre contraire change la donne. LA section d’alerte est assurée par la 1°Compagnie. Le 2° Escadron prépare ses chars pour sortir du quartier. Il faut équiper les engins blindés pour aller où?

 

OPTICAL CONSULTING |
quoid'neuf ? |
Mieux Vivre @ Mimizan |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Au fil des saisons
| Parlons en...
| SYNDICAT FO UES BOILEAU NRJ...