NOUVELLES d’hier, d’aujourd’hui, de demain

A se lire, on finit par se connaitre………….

Archive pour le 11 février, 2008

C’EST VRAI

Posté : 11 février, 2008 @ 7:44 dans Non classé | 2 commentaires »

Il me faut vous dire que l’histoire du soldat est véridique.

Tous les événements que je relate sont conformes à la vérité. Tout s’est déroulé comme il nous le raconte.

Les prénoms des jeunes femmes sont réels, car si un jour elle devaient se reconnaître, elle sauraient quels ont été ses sentiments pour elles.

Les initiales des noms de ses cadres et de ses camarades sont également vrais (si ils se reconnaissent?). Dés qu’une initiale  sera empruntée à la fiction cela vous sera écrit.

Pour ce qui concerne les personnes décrites dans « Elle est sortie de l’hôpital », elles existent vraiment. Pas dans la même ville et pas avec les vrais prénoms.

Je vous remercie de vos visites qui me sont très chères.

Merci

francis

ELLE EST SORTIE DE L’HOPITAL ( Monserrat)

Posté : 11 février, 2008 @ 2:35 dans liberte de pensee | Pas de commentaires »

Je l’ai vu samedi en ville. Elle était sortie de la veille. Elle y avait été admise pour des soins. Je la connais depuis que je suis gamin. Je l’aimais bien, elle me donnait des carambars et me disait toujours que je me marierais bien avec sa fille qui avait cinq ans de plus que moi. Aujourd’hui, sa fille vit avec un homme assez âgé. Pourquoi prennent elles des hommes plus âgés?

Monserrat est malade. Elle ne m’a pas dit ce qu’elle avait, mais cela me parait grave. Il ne lui reste plus que la peau sur les os, et à 55 ans on lui en donnerait 70. Elle marche, courbée, les yeux par terre comme pour se cacher. Cacher une honte et cette honte, c’est la maladie. Elle ne m’a pas embrassé, elle m’a simplement dit « je suis gravement malade, tu vois quoi. » et « si j’avais su, j’aurais écouté ta mère ».

Oui, car elle a eu quatre enfants nés de pères différents. Pour elle, l’amour était toute sa vie. Mais elle n’a pas su s’arrêter. Un jour, lui disait ma mère, il faut s’installer avec un homme bien et finir sa vie avec cet homme là. Elle ne l’a pas fait, courant d’amour en amour et certainement aujourd’hui, aveuglé par cet Amour, gravement malade d’avoir trop aimé. Quand je l’ai salué pour lui dire au revoir, elle a plongé son regard dans le mien comme un animal qui crie à l’aide avant de mourir. J’y ai pensé toute la nuit. Oh ces yeux…!!!

L’APPEL (Retour douloureux)

Posté : 11 février, 2008 @ 9:00 dans vocation | Pas de commentaires »

Fin Avril 1968, nous sommes un jeudi matin au camp militaire de Sissonne. L’adjudant d’escadron a rassemblé les derniers soldats encore présents. Il ne sont plus beaucoup. Les Chefs sont partis de très bonne heure ce matin, les pilotes ont embarqué les blindés sur les wagons hier matin et le convoi par voie ferrée est parti dés le début d’après midi.

Il reste à attendre la revue des bâtiments par les employés du camp et aussitôt terminée, le signal du départ sera donné. Il seront en rame de dix véhicules et arriveront le soir à Belfort. Il se trouve dans la deuxième rame avec son Marmon d’allègement.

Ils iront vite, pour arriver au régiment. Quatorze heures de route ! Et c’est aux environs 23Heures que la rame s’immobilisera devant le 2° Escadron au Quartier Friedrich. Les hommes sont courbaturés, et ne pensent qu’à retrouver leurs lits. Une garde aux camions est constituée pour protéger le matériel sensible et les réintégrations se dérouleront le lendemain.

Dans sa chambre, sur son lit, son courrier l’attend, la lettre rose de Roselyne y est en bonne place et c’est avec elle qu’il va s’endormir, pensant à sa joie de la retrouver samedi après midi.

Vendredi matin réintégrations des lots de bord, des transmissions, des trousses de premières urgence avec les seringues auto injectantes d’atropine, des vestes fourrées et de tout le matériel de manoeuvre comme les gamelles collectives ou les couvertures. Midi, rassemblement de l’escadron. Toutes les permissions sont annulées!!!

 

 

 

 

OPTICAL CONSULTING |
quoid'neuf ? |
Mieux Vivre @ Mimizan |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Au fil des saisons
| Parlons en...
| SYNDICAT FO UES BOILEAU NRJ...