NOUVELLES d’hier, d’aujourd’hui, de demain

A se lire, on finit par se connaitre………….

Archive pour le 5 février, 2008

ELLE EST SORTIE DE L’HOPITAL (Michel)

Posté : 5 février, 2008 @ 10:50 dans liberte de pensee | Pas de commentaires »

Quand vous arrivez en voiture à l’hôpital, vous passez devant un « bocal »dans lequel un personnage, soit écoute de la musique, soit vous lève la barrière pour vous laisser entrer. Michel est dans le bocal depuis plus de 20 ans. Je dit il est, je devrais dire il était.

A force de surveiller les entrées et les sorties de son hôpital, Michel en est venu à surveiller les entées et les sorties de son immeuble. Il est tombé malade, malade de la surveillance, si bien que son médecin l’a arrêté. Qu’a fait Michel ? Il a continué à surveiller jour et nuit, allant jusqu’à photographier les visiteurs, à filmer les retours des locataires. A quelle heure ? Avec qui ? a bu, a pas bu? . Michel, sur plainte de ses voisins n’a pour l’instant, pas retrouvé son bocal, il est aujourd’hui dans une clinique psychiatrique, non pas pour surveiller mais pour se soigner.

Comme quoi, on peut sortir de l’hôpital pour entrer dans un autre, très différent.

Un jour, Michel reviendra garder son hôpital ou exécuter d’autres travaux

Est il malade d’une maladie professionnelle?

Nous le retrouverons avec tous ceux que je vous présente depuis quelques jours pour leur histoire

L’APPEL (L’AMX 13)

Posté : 5 février, 2008 @ 8:30 dans vocation | Pas de commentaires »

Dimanche, il est allé à la messe, dans la vieille ville. Quelle belle église!!!. Toute en pierres de la région. Cette heure de prière lui a fait le plus grand bien. Il n’a vu personne. Si il a vu le seigneur, et ca, il aurait été bête de passer à coté.

Le travail a repris. Après le rapport, direction la zone technique pour l’entretien de son char. Il ne s’agit pas qu’il tombe en panne à Sissonne!!. Lui et le pilote, un appelé du contingent, démontent la plaque de visite et le ventilateur pour pouvoir accéder au moteur. Ensuite, il laisse le pilote s’activer sur le moteur. Il n’est pas mécano. Lui est le tireur. Son travail, c’est que l’intérieur de la tourelle soit particulièrement propre, car le chef de char veut un char, non seulement en état de marche, mais d’une propreté exemplaire (pour montrer au reste du peloton comment doit être un char. Il faut aussi que le char tire juste. Il faut donc simbloter le canon et la mitrailleuse avec la lunette de tir.

L’AMX 13 (13 pour 13 Tonnes) est un char de combat très maniable et redoutable au combat Sa vitesse (90 Km/h) font de lui le champion des chars de l’époque. De plus il est juste au tir et fait coup au but à chaque fois. Bien sur, sauf en cas d’erreur du chef de char dans l’appréciation de la distance de la cible ou du tireur pour une mauvaise utilisation de la lunette de tir ou une erreur de visée.

Pour le tir, le tireur est placé dans des conditions idéales(surtout s’il est petit). Bien calé sur un tabouret, l’oeil rivé sur la lunette de tir, il se sert de la » bête à cornes  » pour faire tourner, monter ou descendre la tourelle. La bête à cornes, car l’instrument de manoeuvre de la tourelle ressemble à la gueule  d’une vache dont  vous prendriez les cornes par devant. Les mains prennent chacune une corne et bougent la tète qui fait bouger la tourelle, donc le canon, en haut ou en bas. Pour le tir, ce sont des pédales aux pieds. A droite  pour le tir canon, à gauche pour la mitrailleuse.

Demain, on part à Sissonne, c’est sur.

 

OPTICAL CONSULTING |
quoid'neuf ? |
Mieux Vivre @ Mimizan |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Au fil des saisons
| Parlons en...
| SYNDICAT FO UES BOILEAU NRJ...