NOUVELLES d’hier, d’aujourd’hui, de demain

A se lire, on finit par se connaitre………….

Archive pour le 20 janvier, 2008

C’EST SON HISTOIRE 5

Posté : 20 janvier, 2008 @ 3:45 dans vocation | Pas de commentaires »

Courage, il va revenir bientôt nous raconter la suite.

Que fait il ? Parti voir ses copains de campagne, ses frères d’armes comme il les appelle.

Enfin tout ce que je sais c’est que ces premiers jours à verdun ont été très durs à supporter pour ce jeune homme qui croyait conquérir le monde avec son sourire.

Il lui fallait conquérir ses chefs et de quelle manière? le sport!

Je sais qu’il n’y a pas réussi comme cela car le sport à l’armée ce n’est pas la performance c’est l’endurance.

A demain avec des nouvelles de notre voyageur

C’EST SON HISTOIRE (AVERTISSEMENT)

Posté : 20 janvier, 2008 @ 2:52 dans vocation | Pas de commentaires »

J’espère que cette histoire est plaisante à lire

La personne qui me la conte, me demande d’avertir les lecteurs.

Sa motivaton est de faire écrire cette histoire, son histoire pour que des hommes et des femmes aient envie de suivre son exemple, que les vocations de miltaires se poursuivent et que les débuts difficiles qu’il a eu et qu’il raconte peuvent servir d’exemples et rempart à ceux qui auraient envie de venir dans cet univers ou tous les hommes sont frères, frères d’armes.

Sa vie militaire, c’est 40 Années de la vie de la France, en passant par les événements de MAI 68 ou la chute du mur de Berlin.

Suivez le , vivez en direct avec lui tous ces événements

 

C’EST SON HISTOIRE 4

Posté : 20 janvier, 2008 @ 9:41 dans vocation | Pas de commentaires »

C’est son histoire, il est parti sans me donner la suite, je dis ce que je sais de cette journée, il reviens vendredi ou samedi et me communiquera son histoire.

Cette première journée est celle d’une incorporation des engagés. Là ou nous, quand nous sommes entré à l’armée comme appelé dans les années 80, nous étions à peut près bien accueillis, eux si on le croit ont été non pas maltraités mais traités différemment de personnes que l’on accueille normalement.

C’était des cris ne servant à rien, des affirmations pas méchantes mais surprenantes comme « on va faire de vous des hommes » ou  » votre seule famille c’est l’armée ».

Ce ne fut que le premier jour avec son lot de perception de paquetage, d’apprentissage de mise en place des guêtres et l’apprentissage du chant et du cri de guerre »les femmes c’est bien, pour qui?  pour nous » oui il fallait le faire tout le temps le premier jour dit il.

Alors au delà des mots, des pensées, et des caricatures il faut dire que quand on voit l’homme aujourd’hui, il est bien dans ses « groles » Il en a dans la tète et se souviens de tout comme au premier jour, c’est un sacré bonhomme.

Mais à cette époque c’est comme cela que ‘on faisait des soldats et peut être que ceux d’aujourd’hui sont plus civilisés, mais ont ils le même amour de la patrie que les anciens? C’est une question que je me pose et j’aurai certainement la réponse à la fin de mon histoire.

 

 

OPTICAL CONSULTING |
quoid'neuf ? |
Mieux Vivre @ Mimizan |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Au fil des saisons
| Parlons en...
| SYNDICAT FO UES BOILEAU NRJ...